"Le poumon n'est pas un ensemble de tubes de plus en  plus étroits placés en parallèles, mais une séquence infinie de surfaces croissantes placées en séries."

De long is geen geheel van steeds smaller wordende, parallel geschakelde buisjes, maar een oneindige opeenvolging van groeiende oppervlaktes die in serie geschakeld zijn.

 

Pour un nouveau paradigme

 

L’approche méthodologique clinique développée dans cette formation démontre le caractère prioritaire et novateur de la kinésithérapie du poumon profond, à partir des signaux quantifiés de l'auscultation pulmonaire. Sur la base du comportement mécanique spécifique du poumon profond et de la physiopathologie des voies aériennes distales, un nouveau paradigme est proposé, celui  de kinésithérapie inspiratoire, lente, résistée, positionnelle validée par des moyens stéthacoustiques, échographiques, biochimiques » à partir de la géométrie spatiale du poumon.



La nouvelle nomenclature d'auscultation pulmonaire est abordée à la lumière des moyens électroniques et informatiques d'analyse qui ont permis la quantification des signes cliniques que le kinésithérapeute doit être capable d'apprécier sur le terrain. L'auscultation, objectivée par des moyens physiques et informatiques d'analyse, a permis une remise en question fondamentale des techniques classiques de kinésithérapie respiratoire, notamment de toilette broncho-pulmonaire chez l'adulte aussi bien que chez le jeune enfant.